Agriculture dans le désert : Almata Production invente l’espoir à Gao

by / 0 Comments / 10 View / samedi 27 juillet 2019

Le monde est en perpétuel mouvement compte tenu des nouvelles technologies permettant des bonds dans tous les domaines, l’agriculture n’en reste pas indemne. Autrefois les agriculteurs se promenaient de zone en zone à la recherche de terres arables et fertiles. Se servant de nouvelles techniques agricoles, Almata Production parvient à réaliser l’incroyable dans le grand désert à Gao via l’aménagement de terrain agricole puis la production de nombreux produits agricoles.

Créée en 2012 pendant que le pays était même en difficulté, Almata PPRODUCTION est une association rurale regroupant plus d’une soixante-dizaine de femmes et jeunes villageois (es) de la commune rurale de Soni-Aliber. Il s’agit d’une ferme d’horticulture vivrière comprenant les cultures légumières de plein  champ, maraîchères ou potagères ainsi que l’arboriculture fruitière aménagée sur un espace de 2,5ha sur un espace disponible de 10 ha implanté dans le village de Forgo.

En effet, pour faire face à la demande croissante en légumes et agrumes (fruits frais), l’association ‘’ALMATA PRODUCTION’’ a réagie en mettant en valeur des superficies  importantes (2,5 ha) pouvant permettre de satisfaire les consommateurs locaux et joue  aujourd’hui un rôle essentiel dans l’approvisionnement journalier de la ville de Gao, d’autant plus que l’approvisionnement de l’intérieur du pays (région de Sikasso plus particulièrement) est rendu difficile par la dégradation du réseau routier, le manque de moyens de transport et l’insécurité.

De telles  initiatives doivent être infailliblement encouragé par la population, à fortiori par l’état afin d’attirer les jeunes à une prise de conscience sur la richesse de l’agriculture. Cela pourra endiguer le chômage et permettra à la réduction du nombre de candidats à l’immigration clandestine, au terrorisme et à toute sorte de banditisme à travers le sahel.

Dognoume DIARRA : Péon

Your Commment

Email (will not be published)