ATTENUER LES DIFFICULTÉS POUR L’ATTEINTE DE SON OBJECTIF: SAFIA BOLY, LA MINISTRE DE L’INVESTISSEMENT PRIVÉ ET DES PME EN RENCONTRE AU CNPM.

by / 0 Comments / 12 View / mercredi 29 mai 2019

Investie de la charge d’impulser le secteur privé malien, à travers le département de l’Investissement privé, des Petites et moyennes entreprises, Mme Safia Boly est bien sur terrain connu. Elle devrait très rapidement initier des réformes visant l’amélioration du climat des affaires et la promotion des investissements au Mali.

Safia Boly, avant d’entamer sa carrière internationale aux Nations unies, s’est forgée une belle réputation dans le secteur privé malien qu’elle connait comme la paume de sa main. De plus, de novembre 2000 à août 2002, elle a travaillé au groupe de la Banque mondiale au niveau du Fonds d’affectation spéciale et portefeuille. Elle est ensuite recrutée au siège des Nations unies à New York pour l’élaboration des budgets des missions de maintien de la paix.

Outillée son expérience  au siège des Nations unies, elle a par la suite dirigé le Centre régional des Nations unies pour l’appui aux missions de maintien de la paix en Ouganda. Elle était jusqu’à sa nomination au gouvernement Chargée des Opérations Administratives et Logistiques de la Mission de l’Organisation des Nations unies en République Démocratique du Congo (Monusco).

Sans doute, Mme Safia Boly a fait valoir ses compétences à l’international. C’est ce qui justifie la confiance en elle, renouvelée par les plus hautes autorités du pays.

Au cours des échanges, plusieurs thèmes ont été abordés dont le renforcement de la justice, l’accès au financement et la lutte contre la corruption.

La Ministre Safia Boly a promis de poursuivre le dialogue avec les patrons sans passion afin de trouver des solutions.

Le président du patronat a souhaité que la ministre s’engage à promouvoir la solidarité entre les ministres pour mutualiser leurs efforts. «Si ça marche pour vous, ça peut être bloqué par le ministre des Finances ou par le ministre des Transports », a-t-il déclaré.

Pour Mamadou Sinsy Coulibaly, les patrons maliens souffrent énormément du manque de solidarité entre les ministres. En effet, a-t-il indiqué, les ministres ne se fréquentent pas en dehors du conseil des ministres, ils n’échangent pas sur les problèmes qui sont en général transversaux. « Cette solidarité, nous devons nous mettre ensemble pour la créer ; la ministre seule ne peut pas le faire », a affirmé le patron des patrons.

Enfin Safia Boly a rassuré les patrons sur l’engagement du gouvernement à mener des réformes rapides qui sont réalisables.

Source : Issa FOMBA (Refletinfo.net)

Your Commment

Email (will not be published)