DES CLIENTS CRIENT A L’ARNAQUE : La Bank of Africa sur des chemins tortueux

by / 0 Comments / 13 View / lundi 8 avril 2019

En plus des salaires qui sont souvent faits en retard à la BOA, des voix s’élèvent de plus en plus pour décrier la gestion catastrophique faite des guichets automatiques et de la nouvelle carte dite Sésame. Du coup, ce sont des clients qui crient à l’arnaque et certains se demandent encore si la BOA ne tient plus que par sa réputation d’antan.

Si dans un passé récent les guichets automatiques de la Bank of Africa était une référence au Mali, d’où la ruée des enseignants, aujourd’hui, ça gronde du côté des clients qui n’arrivent pas à comprendre le mauvais comportement de la banque.

Le premier point qui fâche est la difficulté des clients à être en possession de leurs sous à temps. C’est le cas de cet internaute très remonté contre la banque qui après avoir fait plusieurs tours dans les guichets automatiques laisse éclater sa colère sur la toile : « Au début je pouvais faire des opérations dans les guichets automatiques de toutes les banques du Mali. Aujourd’hui, je suis obligé de consommer 5000 F CFA pour retirer 10 000 F CFA dans un guichet automatique fonctionnel de la BOA. Qu’est-ce qui vous arrive ? Mon employé met du temps à me payer et quand c’est fait vous tardez à me rendre mon argent, surtout les week-ends.  Est-ce que vous allez changer ? »

Ce post sur Facebook précède un autre qui disait d’une manière ironique que « les guichets automatiques de la BOA sont hors service tout le temps, désormais il faut virer mon salaire à Nyesigiso ou sur Orange Money ».

La carte  « Sésame« , une nouvelle forme d’escroquerie

Problème de réseau dans les guichets, c’était la plainte de beaucoup de clients de la BOA la semaine passée. Même si on a manqué d’intermédiaire au sein de l’établissement pour nous expliquer les réelles causes de cette perturbation, M. S., un homme très proche de la structure nous a confié ceci : « A chaque fois qu’une banque traverse des moments de trésorerie, c’est la méthode appliquée pour que les clients ne s’en rendent pas compte. Sinon, c’est un agent de la boite qui m’a confié ça. Et à chaque fois que c’est le cas, je préfère anticiper avant qu’un problème ne m’arrive« .

Contre toute attente, les clients de la BOA ont été surpris de recevoir des messages les invitant à aller se procurer leurs nouvelles cartes gratuitement. Mais seulement les clients doivent s’attendre qu’il leur soit facturé dans les jours à venir.

Le hic est que dans toutes les autres banques de la place, l’acquisition de ces cartes n’est pas une obligation et se fait à la demande du client. Alors pourquoi à la BOA on fait sortir les cartes sans le consentement des personnes concernées ? Que se cache-t-il derrière cette nouvelle méthode propre seulement à la BOA ?

LA SIRENE

Your Commment

Email (will not be published)